A minuit sonné.

 

On lève son verre

En souhaitant les vœux.

Champagne pour tous,

Les riches et les gueux !

La société tousse

L’espoir est grippé :

Il règne une frousse

Par tous partagée.

 

On lève son verre

En souhaitant les vœux

Champagne pour tous :

On y croit un peu…

Il faut un désert

Pour voir des mirages :

Là, sur l’horizon,

Pousse le pognon.

 

On lève son verre

A l’année nouvelle

Champagne pour tous

On tourne la manivelle,

Le film commence

Sa marche cruelle,

Voilà qu’on avance

Avec un bâillon.

 

On lève son verre

Pour souhaiter les vœux

Champagne pour tous

Les riches et les gueux ;

On trinque, on s’embrasse

Nous aveugle la joie :

Quand l’illusion chasse

La peur et l’effroi.

 

On lève son verre

Est-ce le dernier ?

Champagne pour tous

Mais oui ! Volontiers !

Avant que ne tombe

L’interdit fatal

Vérités qui plombent

Tout propos vénal.

 

On lève son verre

Il faut bien trinquer

Et ça semble clair

On va tous trinquer.

Arrêter les guerres

Au seuil de l’année ?

Applaudir un cri

A minuit sonné ?

 

Pierre WATTEBLED- 31 décembre 2013 à 19 heures 22 minutes.